Le foncier agricole et le multiusage des territoires pyrénéens : un enjeu de taille

Le foncier, un projet de territoire avant tout!

Vocation terres Pyrenees ACAP 2016


Dans les Pyrénées, ce sont 800 000 ha environ qui sont utilisés par l'agriculture, dont la moitié est constituée par les estives, les pâturages d'altitude.
Entre diversité de propriétaires, d'usagers, de vocation initiale des terres et des utilisations effectives, la question foncière est loin d'être un long fleuve tranquille!
Le foncier est une ressource clé pour de nombreuses activités et, en montagne, les contraintes climatiques et topographiques peuvent entrainer ou exacerber de véritables conflits d'usages.

La question foncière ne constitue jamais une fin en soi : c'est la concrétisation d'un projet de territoire qui amène les acteurs du projet à s'interroger sur le foncier.

Des outils existent pour ensuite concrétiser le projet de territoire et agir sur le foncier, que ce soit dans le domaine de la protection foncière, de la planification, de la maitrise et gestion foncière, de l'aménagement strict ou même dans le domaine fiscal et financier.

Outils Foncier ACAP 2016

Comme le concluait Bernard Moules, Président de la Commission "Foncier" de l'ACAP, lors de la conférence débat "le foncier, un projet de territoire avant tout?" de la dernière édition des Pyrénéennes,  "Il nous appartient de jouer collectif. Nous avons des outils pour cela, mais il nous faut animer et c'est ce qu'il nous manque peut être le plus. [...] Cette animation, elle est nécessaire. Si on conforte l'animation, on aura déjà fait un grand pas dans notre problématique parce que les autres outils, on les connait, on les a. Mais il faut que là aussi on les applique tous ensemble."

Pour aboutir à une gestion foncière durable, un portage politique fort, du dialogue et la participation de tous les acteurs est essentielle. Selon Jean-Michel Anxolabehere, il est aussi primordial "d'anticiper les situations pour pouvoir les prendre suffisamment en amont pour éviter d'aboutir à des situations regrettables". C'est le cas dans des contextes de concurrences qui peuvent exister entre domaines d'activités ou d'usages mais aussi dans la gestion du devenir des exploitations agricoles. L'anticipation au plus tôt de la transmission des fermes et leurs terres est l'un des enjeux essentiel dans le maintien d'activités agricoles sur nos territoires.

C'est le pari qui a été fait dans les Pyrénées Atlantiques à travers Vigitrans, un dispositif mêlant repérage, sensibilisation et accompagnement à la transmission des exploitations. Quand ont sait qu'1/3 des surfaces agricoles du massif des Pyrénées sont détenues par des chefs d'exploitation de plus de 55 ans et n'ayant aucun repreneur connu, ces projets territoriaux sont essentiels!


Comment agir, quels outils, quels projets mener?

Pour mieux comprendre les enjeux du foncier agricole pyrénéen et connaitre des projets de territoire déjà réalisés dans les Pyrénées :
  • Odapy-Web-RVB-72dpiDécouvrez ou redécouvrez l’observatoire dynamique de l’agriculture pyrénéenne:ODAPy.
  • Plus spécifiquement vous y trouverez
     - des indicateurs cartographiés sur le massif des Pyrénées : outil Agricartostat
    -  des initiatives innovantes menées sur la gestion du foncier : expériences innovantes