Assemblée Générale 2014 de l'ACAP

 Juillet 2014

PLUS DE 40 PARTICIPANTS SONT VENUS S’INFORMER ET DÉBATTRE DES OPPORTUNITÉS DE LA NOUVELLE PAC POUR NOS ZONES DE MONTAGNE.

AG 2014 ACAP GrangesAstau. DimensionneeJPG  AG 2014 ACAP Participants Matine Dimensionne  AG 2014 ACAP AMidi Dimensionne

Pour faire le bilan de son 6ème exercice, et dans un contexte de fin de réforme des politiques publiques, l’ACAP a tenu son Assemblée Générale dans le val d’Astau le 1er juillet 2014. Nous avons accueilli 44 participants, venus assister à la présentation de son rapport d’activité mais aussi s’informer et débattre des opportunités de la nouvelle politique agricole commune pour nos agricultures de montagne.

« Confronter la nouvelle PAC aux réalités de terrain »

La journée a débuté au camp de base de l’estive d’Astau, en présence de Dominique SANS et Jean-Pierre OUSTALET, présidents de GP et a permis d’échanger autour de la gestion des estives, des enjeux fonciers et des bénéfices tirés du Plan de Soutien à l’économie Montagnarde pour le développement agricole pyrénéen. L’importance des mesures de financement en faveur du pastoralisme a ainsi été soulignée, et tout particulièrement les investissements dans les cabanes pastorales et le gardiennage.

"Simuler les effets de la PAC pour prendre de la hauteur"

A travers l'intervention de Victor Pereira, chargé d'étude économique et prospective à l'APCA, "PAC & montagne" sort duo gagnant de la nouvelle programmation 2015-2020. Mais est-ce une réelle garantie ? Car de nombreuses incertitudes persistent : définition des parts ICHN, intégration de la PHAE dans l'ICHN et surtout modalités d'éligibilités des surfaces pastorales aux aides découplées. Des propositions sont avancées et les élus de l'ACAP se sont engagés à les soumettre au ministère de l'agriculture. Ces discussions illustrent parfaitement la stratégie et les missions de l'ACAP : échanger, débattre et développer les jeu collectif pour assurer le déploiement d'un lobbying agricole fort pour les territoires de montagne.

 Pour aller plus loin, en téléchargement :